Louis Vuitton outlet URL: http://www.designunlimited-uk.com/outlet.html
content top

VIELLE-AURE – Recensement de 1872.

~ LES RECENSEMENTS DE POPULATION ~

“A l’identique des registres paroissiaux, les évaluations ou recensements de population permettaient de bien ou mieux connaitre le nombre d’individus existant à un moment donné dans son royaume ou son État. Ce besoin d’information répondait principalement un objectif fiscal.
Avant la Révolution, des évaluations ont été réalisées à partir des foyers familiaux (les feux) ou des paroisses (sous St-Louis, Charles VI, Charles VIII), de l’état des provinces (Colbert) ou des mémoires des intendants (XVIIIème siècle).
La loi du 22 juillet 1791 prévit un recensement que Lucien Bonaparte, frère de Napoléon, et Chaptal organisèrent en 1801. On recensa plus de 33 millions d’habitants sur les 98 départements de l’époque, dont 27,35 sur le territoire attribué à la France après le traité de 1815.
On décida à partir de ce premier recensement d’après Révolution, que la périodicité serait quinquennale avec établissement dans les années à terminaison 1 ou 6.

Il est à noter que les listes établies en 1806, 1820 et 1826 sont parfois incomplètes et assez souvent absentes ou disparues :

  • Les listes de 1806 indiquent pour les individus de chaque foyer, la profession, la situation de famille, l’âge et l’alphabétisation.
  • Les listes de 1820 se limitent à des tableaux donnant le chiffre global des garçons, filles, hommes mariés, femmes mariées, veufs, veuves et militaires aux armées.
  • Les listes de 1826 ne fournissent que le chiffre global de la population en 1822 et celui de 1826, avec le chiffres des naissances et des décès survenus entre ces deux dates.

Pour cause de guerre, le recensement initialement prévu en 1871 a été repoussé à l’année suivant et que les recensement de 1916 et 1941 ont été purement annulés. Après 1945, on pensait pouvoir se limiter à une cadence décennale grâce aux enquêtes par sondage mais on constata dès l’année suivante que cela n’était pas applicable. Depuis nous avons eu des recensements en 1954, 1962, 1968, 1975, 1982, 1990 et 1999.
Le tableau qui suit vous rappelle les éléments contenus dans chacune des listes nominatives dressées entre 1831 et 1936. La lecture de ces documents sont riches d’enseignement tant pour la généalogie ascendante que descendante.

L’un des aspects principaux que j’ai personnellement apprécié, c’est l’indication du lieu et de l’année de naissance des recensés en 1872, 1876 et à partir de 1906. Rien de mieux pour débloquer des pistes en l’absence d’information dans les actes dans cette période où les mouvements migratoires ont été très importants.” (Source)

Monsieur Prugent, de la Société des Amis du CEDAS a fidèlement transcrit les écrits du recensement de 1872 de la commune de Vielle-Aure en vallée d’Aure (Hautes Pyrénées) en format adapté à la lecture d’aujourd’hui.

Pour obtenir l’ensemble des tableaux de recensement cliquez:

recencement-vielle-Aure


1 Commentaire »

  1. avatar
    André Galicia Dit:
    juillet 22nd, 2009 à 22 h 01 min
    comment-top

    Que voilà un travail intéressant !!!

    De quoi donner l’envie de connaître le relevé de tous les villages de la vallée d’Aure.

    Qui prendra la suite ???

    comment-bottom

RSS flux des commentaires de cet article. TrackBack URL

Laisser un commentaire