Louis Vuitton outlet URL: http://www.designunlimited-uk.com/outlet.html
moncler pas cher

Transport de Fer de la Forge de REBOUC à AUCH (10 mai 1606)

Traité pour le Transport de Fer de la Forge de REBOUC

à destination de la Fabrique d’AUCH (10 mai 1606)

Dans son Essai de Chronologie de la Construction de la Cathédrale d’Auch jusqu’à la fin du XVII° siècle, M. A. Branet mentionne un bail avec Azéma Ageste, habitant de Sarrancolin, et Bertrand Bobée, serrurier, d’Auch, pour le fer et les grilles de treize vitres du haut du chœur, daté du 28 Janvier 1620.

Azéma Ageste, fermier de la forge de Rebouc, dans la Baronie de Hèches avait déjà fourni une certaine quantité de fer pour la  cathédrale  d’Auch  en  1608. Nous en avons la  preuve dans un traité passé le 10 mai de cette année, entre M. Jean Verdier, prêtre, ouvrier de la fabrique d’Auch et deux charretiers de Rebouc et Léchan pour transporter le 14 courant tout le fer possible, à raison de quatorze écus le quintal et un dîner.

Le quintal de fer « bon et marchand » pris dans la forge était vendu à raison de cinq livres.

Ce traité qui a été retenu par Me Simon Figué, notaire de Sarrancolin, prouve que les travaux de la cathédrale suivaient leur cours :

Promesse pour Me Jean Verdier, prêtre, ouvrier de la fabrique d’Auch et Domenge Lathour et Pierre Viguerie dit Caplanc.

«  Ce Jourd’hui dixième mai mil cent huit, après midi, au lieu d’Arrebosq Domenge Lathour dit Hilhuc Despaignol et Pierre Viguerie dit Capblanc jeunes habitants dudit Arrebocq et Léchan, ont promis conduire à Mre Jean Verdier, prêtre ouvrier de la fabrique d’Auch, ici présent la quantité de fer que le dit Verdier tirera de la ferrière du dit Arrebocq pour le faire conduire en la fabrique d Auch, à la charge aussi que le dit Verdier sera tenu payer aux Lathour et Viguerie pour chaque quintal de fer conduit et rendu dans la ville d’Auch quatorze sous, ensemble les desfrayer d’un diner lorsqu’ils auront fait la dite conduite du Fer lundi prochain qui sera le quatorzième du courant et le dit Verdier leur payer la conduite qui se pourra monter et autant qu’ils en porteront rendu à Auch, comme aussi le dit Verdier  a promis et promet ne prendre ni charger d’autres charretiers pour en faire la conduite.

Présents Jehan Sarrat dit Hil, Domenge Végué, Jehan Sarrat dit corde d’Arrebocq et Léchan qui ont  été requis se signer et ont  dit ne savoir.

Azéma Ageste ; Verdier, ouvrier.

Simon Figué, notaire . »

Source : Fr Marsan -AdHP – 3JB27-1930 p.138 -

Aucun commentaire »

Aucun commentaire.

RSS flux des commentaires de cet article. TrackBack URL

Laisser un commentaire