Louis Vuitton outlet URL: http://www.designunlimited-uk.com/outlet.html
moncler pas cher

L’Orgue de Gouaux

Histoire : Création en 1856

Louis Napoléon est Empereur des français et Victoria règne à Londres.

A Gouaux, Monsieur Thomas REY, Maire et Monsieur le Chanoine honoraire VIELLA-ABADIE veillent sur la communauté blottie autour de l’église Notre-Dame.

Ensemble, ils conviennent de doter cet édifice d’un orgue de bonne facture. A cet effet, ils profitent des  relations de Monsieur le Chanoine avec Monsieur Louis NIEDERMEYER, Directeur du Conservatoire de Paris, compositeur et théoricien d’orgue, de grand renom.

De cette entremise, résulte l’acquisition d’un orgue MERKLIN-SCHUTZE & Cie pour une somme de mille neuf cents francs, l’instrument installé l’année suivante à Gouaux sera dote de quatre jeux:

Flûte, bourdon, prestant et trompette, avec clavier à main de cinquante quatre notes et clavier de pédales en tirasses de vingt cinq notes de ut à ut.

Aujourd’hui (2000)

Durant de nombreuses décades, les habitants de Gouaux et des communes environnantes ont, sans doute, su apprécier les résonances attrayantes de l’orgue sous les voutes de l’église Notre-Dame. Mais l’usure du temps et quelques mains inexpertes finirent par le rendre muet…

Cette situation ne pouvait se perpétuer pour l’unique instrument de ce type dans nos vallées. Aussi, en 1994, le Maire de Gouaux demande expertise et devis de remise en état à Monsieur Pierre VIALLE, facteur d’orgue à Fleurance:

« L’Orgue est de qualité et réparable ». Monsieur le Maire s’affaire donc pour convaincre son Conseil Municipal et rassembler les crédits nécessaires avec pour objectif l’an 2000.

En 1999 c’est chose faite, l’Association Communale et Culturelle de l’Orgue de Gouaux ( ACCORG) est fondée, les travaux de réfection réalisés au mois d’octobre, et le premier concert programmé pour le 1er janvier de l’an 2000.

Contact: Mairie de Gouaux 05 62 39 93 79 (le lundi)   mairie.gouaux@orange.fr

Aucun commentaire »

Aucun commentaire.

RSS flux des commentaires de cet article. TrackBack URL

Laisser un commentaire