Louis Vuitton outlet URL: http://www.designunlimited-uk.com/outlet.html
moncler pas cher

Ferdinand FOCH, Maréchal de France – 1851.

Ferdinand FOCH

Maréchal de FRANCE

Né à TARBES, en 1851, Ferdinand FOCH a, dans ses veines, un quart de sang aurois, par sa grand-mère paternelle, Jeanne-Dominiquette DUCUING qui épousa en 1790 le commingeois Dominique FOCH.

Aussi, à la fin des hostilités de la première guerre mondiale, le glorieux généralissime des Armées Alliées, Ferdinand FOCH sera reçu en grande pompe le 1er octobre 1919 à ARREAU et dans la vallée d’AURE.

Arrivé par train spécial à 10 h en gare d’ARREAU-CADEAC, le Maréchal accompagné du Préfet, sénateurs et députés, de sa sœur également, est reçu par Mr LENOIR, maire et son Conseil  Municipal.

Après les premiers hommages et les premières gerbes, le cortège se dirige au milieu d’une grande foule vers la Mairie, le Maréchal ayant pris place dans une calèche de quatre chevaux.

Chœur par les enfants des écoles, séance solennelle du Conseil Municipal, cadeaux, puis visite de la maison natale de Jeanne-Dominiquette DUCUING, à la façade de laquelle est inaugurée une plaque commémorative.

Inauguration du groupe scolaire « Maréchal FOCH », discours et vin d’honneur, avant un repas privé chez le Maire, Mr LENOIR.

L’après-midi est consacrée à la visite de le vallée, et les communes traversées sont en fête; à CADEAC, ANCIZAN, GUCHEN, la liesse populaire s’interrompt le temps d’un discours de chaque maire.

A VIELLE-AURE, c’est le Docteur SALLES qui salue l’illustre visiteur et lui demande de signer sur le Registre des Délibérations.

Enfin, dernière étape à St LARY où le Maréchal admire la construction en cours de la centrale hydroélectrique.

De là, le Maréchal et sa suite regagnent BAGNERES de BIGORRE, par le Col d’ASPIN, couronné d’un froid brouillard.

CEDAS Exposition 2010

Aucun commentaire »

Aucun commentaire.

RSS flux des commentaires de cet article. TrackBack URL

Laisser un commentaire