Louis Vuitton outlet URL: http://www.designunlimited-uk.com/outlet.html
moncler pas cher

Exposition – Fonds photographique EYSSALET -Ville de Bagnères de Bigorre (Studio Alix 1907-1961)

EXPOSITION

Le Centre d’Etudes et de Documentation Aure-Sobrarbe (CEDAS) soutenu par la Mairie d’Ancizan et installé au centre culturel municipal, a pour mission de collecter et numériser tout document ayant trait à la vie, passée et présente, des vallées d’Aure, du Louron et du Sobrarbe. Il restitue, met en valeur et partage ces informations sous plusieurs formes : site internet, expositions, conférences, projections… Dans le cadre de ses activités de recherche et de restitution de données patrimoniales, le CEDAS a décidé de rendre hommage à la famille de photographes Eyssalet pour leur travail réalisé sur le massif pyrénéen et leur contribution à la constitution de la mémoire collective. Depuis plusieurs années le CEDAS d’Ancizan fait du partenariat avec la Ville de Bagnères-de-Bigorre, autour de ce patrimoine, une priorité. C’est donc tout naturellement que le CEDAS s’est mobilisé et a proposé de concevoir une exposition issue du fonds et de l’accompagner d’un diaporama d’environ 130 photographies durant quatre mois.

Le fonds photographique Eyssalet – Ville de Bagnères-de-Bigorre est né d’une donation faite par Jeanne et Jean Eyssalet, illustres descendants de quatre générations de photographes. Au fil du temps cette famille a fixé les grands événements historiques, les paysages ruraux et urbains, les outils industriels et commerciaux et l’intimité des familles en suivant les évènements importants de leurs vies. Sa forte présence sur le territoire lui a permis de constituer ce fonds d’une richesse indéniable. Les travaux de l’observatoire du pic du Midi, les chantiers hydroélectriques dans la haute montagne, l’arrivée des refugiés espagnols, le retour des résistants du Groupe Bernard défilent sous les yeux d’un spectateur curieux et soucieux du passé. Cette véritable mémoire visuelle retrace l’histoire de la première moitié du XXe siècle en Bigorre.

Hommage est aussi rendu à la Ville de Bagnères-de-Bigorre qui, ayant reçu en don cette collection d’images, a mesuré ce qu’impliquait la possession d’un tel patrimoine et a eu le courage de mobiliser les moyens nécessaires à sa conservation, sa restauration et sa promotion. C’est avec le concours du personnel du Fonds et de Monsieur Jean Eyssalet que le CEDAS a élaboré le concept de cette manifestation.

L’exposition présente plus de 70 clichés répartis en quatre grands thèmes reprenant ainsi le classement du fonds : édition (vues des Pyrénées, cartes postales), reportages (événements historiques, rendez-vous sportifs et festivaliers, Bagnères-de-Bigorre), portraits (baptêmes, mariages, naissances…) et industrie (installations industrielles en Bigorre). Les tirages sont complétés par un ensemble d’objets relatifs au métier de photographe. Il s’agit de chambres et appareils photo ainsi que du matériel de développement et de retouche. Ces objets permettent de retracer l’évolution des techniques photographiques au XXe siècle.

Aucun commentaire »

Aucun commentaire.

RSS flux des commentaires de cet article. TrackBack URL

Laisser un commentaire